Patrick Aubin, 54 ans, ingénieur de formation, a démarré sa carrière professionnelle dans des grands groupes français internationaux. Puis il a développé une PME en tant que responsable commercial/marketing avant de créer, il y a un peu plus de dix ans, sa propre agence commerciale de ventes de produits industriels. Il travaille en relation avec des PME étrangères sur des créneaux où les sociétés françaises disparaissent faute de compétitivité.

Engagé sur le plan politique au centre alors qu’il était étudiant, il a toujours été un farouche opposant de toute forme d’endoctrinement. Avant le développement d’Internet, il avoue n’avoir pas de connaissances des auteurs libéraux, mais que son propre cheminement intellectuel rejoignait la philosophie libérale.

Non convaincu de la stratégie du président de l’UDF lors des présidentielles de 2007, il s’engage avec le Nouveau Centre lors de sa création puis participe sur une liste « majorité présidentielle » aux dernières élections municipales. Il a été également candidat aux cantonales en portant le libéralisme dans une terre socialiste – Haute Garonne !

Opposant à la majorité socialo-communiste de sa commune, il est également en rupture avec la droite locale trop étatiste.
Il se définit aujourd’hui comme un extrême-centriste avec une formule : « Tant que le monde sera étatiste, je serai centriste, quand le monde sera centriste, je serai libéral, et lorsque le monde sera libéral, je serai libertarien »… Avec sa connaissance du libéralisme politique, il a affiné sa propre réflexion sur l’évolution de la société en construisant une théorie sur la psychologie des peuples autour de la pyramide de Maslow. Il développe ces idees sur son blog.

Il est attaché au concept de « polycité » qui part du fait que toute politique est une croyance. Il est ainsi convaincu que le libre choix de l’individu est supérieur à toute élection où le résultat aboutit à la dictature de la majorité. Aussi, si la société humaine veut progresser, elle sera un jour obligée, pour éviter la violence de la radicalisation des idées politiques, de laisser les citoyens contracter avec le gouvernement parmi ceux qui s’offriront à lui… et qui seront mis sur un même pied d’égalité.

Naturellement, pour notre livre Libres !, il a traité le sujet “Vers Quelle Société Évoluer ?“… Espérons que notre société sera rapidement digne de ses perspectives…

Tags